Minipilule

Les pilules contraceptives combinées sont-elles un trop lourd fardeau pour votre corps? Les minipilules contraceptives sont une solution idéale pour toutes les femmes à qui il est déconseillé d’utiliser les pilules contraceptives traditionnelles.

Les minipilules contraceptives (petits comprimés) sont de plus en plus populaires auprès des femmes qui décident de se soumettre à un traitement contraceptif hormonal. Depuis 35 ans, les minipilules sont surtout prisées par les femmes qui fument et qui ne peuvent pas utiliser les pilules contraceptives traditionnelles à cause de leur contenu en œstrogène. Le risque lié à l’utilisation des minipilules est nettement inférieur en comparaison avec la thérapie hormonale traditionnelle parce qu’elles doivent être administrées pendant tous les 28 jours des menstruations. Cela revient à dire que le taux de progestérone se maintient au même niveau. Certains effets négatifs peuvent se produire en raison des variations du niveau de progestérone. Cerazette et Micronor sont les minipilules contraceptives les plus populaires et on peut se les procurer par notre site Web.

Les minipilules ont été conçues pour les femmes qui accordent beaucoup d’importance à une vie sexuelle confortable. Il est évident que la crainte de grossesses non désirées peut entraver tout le plaisir intime. Les minipilules sont un type de traitement hormonal par voie orale qui s’avère très efficace avec un minimum d’effets secondaires. Les minipilules sont des pilules mini-dosées qui ne contiennent qu’une hormone de synthèse pour minimiser la probabilité de survenue des effets indésirables, tout en maintenant un niveau élevé de protection. Beaucoup de femmes ont une idée fausse du préfixe « mini », croyant qu’il s’agit de l’abréviation de « minime protection contre une grossesse non planifiée ».
La seule différence entre une minipilule et une pilule contraceptive traditionnelle réside principalement dans le contenu de la pilule. Contrairement aux pilules combinées qui sont recommandées aux femmes souffrant de règles instables, les minipilules sont prescrites surtout aux femmes d’âge mûr qui font souvent une intolérance aux œstrogènes. On doit prendre les minipilules contraceptives tous les jours du cycle. Il n’y a donc aucun changement rapide dans les taux d’hormones et cela améliore le confort de vie.

Cerazette
La minipilule Cerazette (désogestrel) est une pilule contraceptive mini-dosée hautement efficace. La minipilule Cerazette est particulièrement recommandée aux femmes qui ont une hypersensibilité à l’œstrogène que l’on retrouve dans les pilules combinées. Les femmes âgées de plus de 35 ans, les fumeuses et les mères qui allaitent devraient prendre la minipilule Cerazette. On doit prendre cette minipilule pendant l’intégralité d’un cycle menstruel de 28 jours; les usagers de Cerazette n’éprouvent aucune saute d’humeur liée aux hormones. Cerazette est l’une des rares pilules contraceptives qui inhibe totalement l’ovulation, ce qui la rend aussi efficace que les pilules combinées classiques.

cerazette

Cerazette - without prescription

La pilule contraceptive Cerazette est un type de minipilule utilisée dans la thérapie de la contraception hormonale. La minipilule diffère des pilules contraceptives régulières, car elle ne contient que du progestatif et pas d’œstrogène.

Product details Buy now!
micronor

Micronor - without prescription

La minipilule contraceptive Micronor (Norysteron) est une solution révolutionnaire pour toutes les femmes qui sont sujettes à des effets indésirables lorsqu’elles utilisent de l’œstrogène synthétique. Les pilules Micronor sont également une excellente recommandation pour les femmes allaitantes, les fumeuses et les femmes de plus de 35 ans. On doit la prendre pendant tout le menstruel cycle, sans aucune interruption entre les plaquettes.

Product details Buy now!

Pourquoi devriez-vous envisager un traitement contraceptif avec l’utilisation de minipilules? 12 faits que vous devez savoir sur les contraceptifs.

Plusieurs femmes qui envisagent de suivre un traitement contraceptif hormonal ont probablement déjà entendu le terme « pilule progestative » ou « micro-pilule contraceptive ». La plupart des femmes craignent l’information selon laquelle les minipilules contiennent une quantité réduite d’hormones. Compte tenu de cette croyance, nous avons préparé 12 points clairs ainsi qu’une description de tous les avantages et les inconvénients de l’utilisation des minipilules contraceptives.

Fait no 1
Les micro-pilules ou pilules progestatives ne sont pas une version réduite des pilules contraceptives conventionnelles ou une version contenant une quantité d’hormones réduite.

Les micro-pilules contraceptives sont d’une qualité tout à fait différente. Fondamentalement, il est difficile de les comparer aux pilules contraceptives ordinaires. Ces solutions présentent entre elles des différences considérables, car contrairement aux pilules contraceptives classiques, les micro-pilules ne contiennent pas les œstrogènes qui provoquent souvent des effets secondaires chez les femmes souffrant d’une intolérance aux œstrogènes synthétiques.

Fait no 2
Minipilule ne signifie pas « mini-contraceptif » parce que l’efficacité des minipilules n’est pas significativement différente de celle des pilules contraceptives combinées.

L’idée derrière la création des pilules mini-dosées n’était pas très différente des règles établies par les créateurs des pilules combinées. L’objectif était de parvenir au meilleur niveau de protection possible contre les grossesses non désirées. L’utilisation de minipilules permet l’atteinte d’un niveau de protection satisfaisant, pourvu que l’utilisateur respecte toutes les recommandations reliées à l’utilisation des minipilules. Vous devez être conscient que la moindre omission dans l’utilisation d’une minipilule – tout comme c’est le cas avec les pilules combinées – réduit le niveau de protection.

Fait no 3
L’action de la minipilule diffère quelque peu de l’action de la pilule combinée.

La minipilule contraceptive protège des grossesses non désirées. La progestérone qu’elle contient provoque l’épaississement de la glaire cervicale, et il est donc plus difficile pour les spermatozoïdes de s’approcher de l’ovule mature, empêchant ainsi la fécondation. De surcroît, la progestérone dans la minipilule rend la muqueuse utérine plus mince et moins susceptible à l’implantation d’un ovule fécondé.
La grande majorité des minipilules n’arrête pas le processus de l’ovulation, contrairement aux pilules contraceptives conventionnelles. Cependant, il existe de nouvelles minipilules avec cette capacité qui émergent sur le marché.

Fait no 4
Les minipilules exercent beaucoup moins de pression sur l’organisme féminin par rapport aux pilules combinées classiques.

Les essais cliniques ont confirmé que beaucoup d’effets secondaires survenant lors de l’utilisation des pilules contraceptives combinées sont causés par l’œstrogène synthétique qu’elles contiennent. Les minipilules ne contiennent pas d’œstrogène synthétique, mais seulement de la progestérone. C’est pourquoi l’utilisation des minipilules contraceptives ne provoque pas d’effet secondaire.

Fait no 5
Les minipilules contraceptives sont rarement choisies par les femmes qui utilisent des contraceptifs hormonaux.

On se sert encore moins fréquemment des minipilules que des pilules combinées. Statistiquement, à peine 1 femme sur 30 qui utilise des contraceptifs recourt aux minipilules. On peut constater que la confiance dans les minipilules se bâtit lentement, et cela n’a rien à voir avec leur efficacité.

Fait no 6
L’efficacité des minipilules contraceptives est inférieure à celle des pilules contraceptives conventionnelles.

Les minipilules contraceptives sont caractérisées par 96-99 % d’efficacité. Cela signifie qu’en comparaison avec les pilules contraceptives combinées, leur efficacité est légèrement basse. En revanche, vous devriez savoir que les fabricants améliorent constamment l’action des minipilules, tout en tenant compte de la sécurité des femmes.

Fait no 7
Les minipilules contraceptives ne régularisent pas le cycle menstruel.

Beaucoup de femmes optent pour les contraceptifs hormonaux dans le but de régulariser leur cycle menstruel. La progestérone des minipilules n’a pas d’effet régulateur, mais tout comme les pilules contraceptives classiques, elle diminue le risque de développer un cancer du col utérin et elle soulage également les symptômes du syndrome prémenstruel. En outre, elle ne provoque pas les effets secondaires que l’on peut quelquefois éprouver lorsqu’on utilise des pilules composées d’œstrogènes.

Fait no 8
Les nouvelles générations de minipilules sont mises au point de manière à accroître leur efficacité pour égaler les pilules combinées.

Tous les jours, les laboratoires des principaux fabricants mènent de nouveaux tests dans le but de créer de nouveaux types de minipilules contraceptives – le type dont l’efficacité ne sera pas plus faible que celle des pilules contraceptives classiques. Les nouvelles générations de minipilules seront probablement en mesure d’inhiber le processus de l’ovulation.

Fait no 9
Les minipilules contraceptives sont une solution irremplaçable pour certains groupes de femmes.

Il va sans dire qu’en lisant un dépliant sur les pilules combinées, on remarque inévitablement une longue liste de contre-indications. Les minipilules contraceptives ont été conçues en ayant conscience que certaines femmes sont intolérantes à un ou plusieurs ingrédients des pilules contraceptives traditionnelles.

Les minipilules contraceptives sont une solution idéale pour :

  • L’allaitement maternel des femmes – l’œstrogène qui se trouve dans les pilules combinées inhibe la production de lait. Dans le cas des minipilules, la production du lait maternel ne s’arrête pas
  • Les fumeurs – la consommation des pilules combinées et de la nicotine peut provoquer un infarctus cardiaque ou une thrombose. La minipilule ne pose pas ce genre de risque.
  • Les femmes de plus de 35 ans
  • Les diabétiques
  • Les femmes qui ont connu une augmentation significative de leur pression artérielle lors de l’utilisation des pilules combinées
  • Les personnes qui ont une intolérance aux œstrogènes synthétiques
  • Les femmes souffrant de migraine chronique

Vous rappelez-vous toutes les listes de femmes qui ne devraient pas envisager les pilules contraceptives habituelles selon le feuillet d’instructions? La minipilule est une bonne option pour ce groupe de femmes, même celles qui considèrent que les pilules ordinaires sont quelque peu risquées. Le groupe comprend :

  • L’allaitement maternel des femmes – l’œstrogène qui se trouve dans les pilules combinées inhibe la production de lait. Dans le cas des minipilules, la production du lait maternel ne s’arrête pas
  • Les fumeurs – la consommation des pilules combinées et de la nicotine peut provoquer un infarctus cardiaque ou une thrombose. La minipilule ne pose pas ce genre de risque.
  • Les femmes de plus de 35 ans
  • Les diabétiques
  • Les femmes qui ont connu une augmentation significative de leur pression artérielle avec l’utilisation de pilules combinées
  • Les personnes qui ont une intolérance aux œstrogènes synthétiques
  • Les femmes souffrant de graves migraines

Fait no 10
L’utilisation de minipilules contraceptives exige que les femmes soient systématiques.

À l’instar des pilules contraceptives combinées, l’utilisation des minipilules exige une utilisation systématique et régulière de mini contraceptifs, même si les pilules modernes laissent une marge de 12 heures pour le cycle habituel de consommation. L’utilisation des minipilules nécessite quand même que la personne les prenne chaque jour à une heure fixe, avec une certaine régularité.

Fait no 11
Les minipilules ne sont pas une solution pour les femmes en surpoids.

Les minipilules ne doivent pas être utilisées par les femmes en surpoids. Elles ne doivent jamais être prises par les femmes pesant plus de 105 kg. Et pour cause : dans ce cas, les minipilules ne peuvent pas protéger contre la grossesse.

Fait no 12
Les minipilules ne sont évidemment pas sans inconvénient et elles peuvent provoquer des effets indésirables.

Nous ne serions pas complètement honnêtes si nous ne précisions pas qu’une utilisation à long terme du traitement contraceptif hormonal peut entraîner certains effets secondaires. Tous les jours, on mène des tests pour connaître les effets secondaires potentiels de l’utilisation des hormones féminines synthétiques.
Avec les minipilules, les effets secondaires sont évidemment beaucoup plus faibles par rapport au traitement contraceptif combiné. Les effets indésirables les plus fréquents des minipilules comprennent :

  • Les menstruations irrégulières
  • L’arrêt des menstruations – cela peut causer une certaine frustration, parce que beaucoup de femmes pensent que c’est une indication du mauvais fonctionnement du contraceptif
  • Le risque de grossesse extra-utérine: l’utilisation des minipilules peut entraîner une grossesse extra-utérine. Pour cette raison, si vous constatez un retard dans vos règles lors de l’utilisation des minipilules, vous devriez consulter un médecin au plus tôt
  • L’éruption cutanée
  • La sensibilité des seins
  • Le risque accru de la formation de kystes dans les ovaires: si vous avez déjà souffert de kyste ovarien, vous ne devez pas utiliser de minipilules contraceptives.
  • Parfois, les femmes peuvent éprouver des maux de tête, des nausées, des étourdissements, des états dépressifs et des variations de poids corporel

On considère que les personnes font preuve de maturité en recourant à la contraception hormonale. Toutefois, vous devriez vous rappeler que l’utilisation de la pilule contraceptive ne protège pas contre les MST. S’il se pose un risque de contracter une maladie vénérienne, vous devriez en plus utiliser une contraception barrière (préservatif).

Tout comme les pilules combinées, les minipilules ne doivent pas être utilisées par les femmes :

  • qui ont souffert d’un cancer du foie dans le passé
  • qui ont des antécédents familiaux de cancer du sein
  • qui ont des problèmes d’autodiscipline
  • qui souffrent d’insuffisance artérielle aiguë

Nous espérons que cet article a dissipé tous vos doutes concernant l’utilisation des minipilules contraceptives. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à les poser à l’aide de notre formulaire de contact.